Patrimoine Histoire
Retour AccueilMairiebVie de la communeInfosTourisme accueilSite, faune, floreAnimationsasso1Retour sur images

Découvrir Senneville-sur-Fécamp

eglise2bis

Le patrimoine de la commune

Avec son clocher en pierre de taille très caractéristique (XVIIè), l'église Sainte-Anne est du premier art gothique, et date du XII, XVI et XVII ème siècle. La nef offre une belle voûte à croisées d'ogives des XVIIIè et XIXème siècles, et certaines des colonnes peuvent dater du XIIè, retaillées au XVIè. On y trouve près de l'autel une statue en bois de Saint-Vaast du XVIIè de facture régionale. L'église fut un lieu de prières pour les femmes des Terre-Neuvas. L'extérieur de l'église a été entièrement rénové en 2005. Parmi les autres éléments à découvrir à Senneville-sur-Fécamp, des croix de chemins (XIV et XVème), une citerne en silex entièrement fermée du XIXème et une vallée étroite qui conduit à la mer par un escalier.
Senneville-sur-Fécamp compte également un patrimoine naturel exceptionnel, avec un des sites les plus sauvages du littoral d'un grand intérêt écologique, qui abrite une faune et une flore à préserver.
(Voir page "nature" pour + d'infos)

eglisevoute

eglisestvaast

eglisenef

L'évêque Saint-Vaast : statue en bois sculpté représentant Saint-Vaast dans un style mouvementé très caractéristique du XVIIème siècle, notamment le drapé, le déhanchement et la mitre.

L'église Sainte-Anne : dans l'église, une belle voûte gothique. A voir, un ex-voto de doris, souvenir de l'époque de la pêche, une chapelle de la vierge dédiée aux marins et de beaux lustres à pampilles.

souris3 Clic sur toutes les photos pour un agrandissement

valmer

Le nom de Senneville vient du latin Sanus "sain" et de Villa "domaine rural" Sanus", pendant que "sur-Fécamp" précisera plus tard la proximité de Fécamp. En 1119 on trouva "Seigneville", qui devint "Senneville" en 1154.
La voie romaine allant vers le nord passait par Senneville, et c'est le chemin qu'emprunta Saint-Vaast, évêque d'Arras venu évangéliser la région au
VIème siècle. Au Xème siècle, le Mesnil de Senneville gouverné par Godfried le Pirate (chef normand tué en 885) fut assiégé par les Vikings, avant que le Duc de Normandie Richard 1er (Cœur de Lion) ne donne l'église à l'Abbaye de Fécamp. La guerre de cent ans ruina les habitants, puis ce furent les guerres de religion qui firent des ravages dans toute la commune incendiée, détruisant l'église et le presbytère. Senneville abrita une léproserie à Hableville jusqu'en 1669, avant qu'elle soit déplacée à l'hôpital du Havre.
Après
la révolution et l'Empire, ce fut la belle époque pour les marins contrebandiers qui profitaient du débarquement dans la valleuse encaissée en se jouant des douaniers vêtus de vert que l'on nommait "les perroquets des falaises".

calvaire

Le Val de la mer : chemin vicinal, seul accès direct à la mer par la valleuse, vallée sèche qui se termine en abrupt sur la falaise. Ici c'est "une valleuse morte" avec un niveau au-dessus de la mer qui a nécessité un escalier.

Le calvaire : situé à l'extérieur du cimetière, près de l'ancien manoir presbytéral du XVIIème. Croix de che-min dont le socle est une colonne monolithe torsadée en grès.

blasonvect

Blason de la commune
La commune de Senneville possède son blason enregistré au Conseil Français d’Héraldique dans l’Armorial du III ème Millénaire.
Il se définit ainsi : écartelé aux 1 et 4, échiqueté d’azur et d’or au 2, d’azur au crabe d’or au 3, d’azur à 2 épis de blé d’or passés en sautoir ; à la croix d’argent brochant sur la partition. Sur le tout, un écusson de gueules à la croix latine au pied perroné d’or.

L'accueil et le tourisme

panneauplan

Avec plage de galets et chemins pédestres balisés pour randonnées (le GR21 court tout au long des falaises ), la commune de Senneville-sur-Fécamp offre un cadre pour de jolies balades au caractère sauvage.
Par exemple, une découverte d'environ 1h30 à faire en famille : départ devant l’église, prendre la direction sud vers la D925. Couper celle-ci pour entrer dans le hameau d’Hableville, suivre l’indication « Chemin de randonnée ». 30 m avant d’arriver à la mare ( le Marquais ) prendre à gauche le chemin qui descend vers le lieu dit « le gros caillou ». Suivre ce sentier pour arriver à la "ferme des Waats". Au croisement du chemin et d’une route communale, prendre à gauche en direction du « Torp ». A l’intersection, prendre à gauche en direction du hameau de Bondeville. 50 mètres avant la D925, prendre à droite pour entrer dans ce hameau et 200 m plus loin à gauche pour ressortir. Traverser la D925, emprunter la D79 à quitter 50 m plus loin à droite pour suivre un chemin d’exploitation qui conduit sur le GR21. Prendre à gauche pour rentrer au village et rejoindre le point de départ.

fleurbleue L'accueil se fait en gîtes et chambres d'hôtes fleurbleue1

  • Dominique & Nathalie Houel : Gîtes et chambre d'hôte - 02 35 29 38 72
  • Christine et Mickael Martin : Le gîte du Marquais (gîte de France) - 02 35 28 19 14
  • Karine et Patrice Beaudet : 02 35 29 03 56 / 06 33 60 37 48 www.a-gites.com/normandie/senneville-sur-fecamp/gite-a-300m-de-la-mer-an9249.html
  • Ginette Lebreton : 02 35 27 62 16
  • Ghislaine Dumouchel : Gîte des Longues Rayes - 02 35 29 53 28 / 06 79 97 62 45
  • Marie-Elise Verhulst : Carpe Diem Cottage - 02 35 29 20 43 à partir de 19h

La météo plage les marées

Le comité régional de tourisme de Normandie

Francerama panorama des régions de France (dont Le Pays de Caux)

chemgroscaillou1 mare1 Valmer1 maisonval1

Le chemin "du gros caillou"

La mare du Marquais

La valleuse et l'aire de pique-nique

Chemin cauchois typique

flechh1a1a1a2
Haut de page

Retour AccueilMairiebVie de la communeInfosTourisme accueilSite, faune, floreAnimationsasso1Retour sur images